Revenir en haut
Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
on vous invite à privilégier les fantômes, les djinns et les petits humains
nous sommes présentement en hiver 2017-2018 (décembre, janvier, février) I love you

Partagez | .
 

 Sad storm || Ira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 148
double-compte(s) : Gabriel, Galileo, Oana, Will, Zacarias, Peter, Yann & Soheïl
crédits : Ava et img profil perso, signa par Exordium
MessageSujet: Sad storm || Ira   Jeu 6 Sep - 19:17


Créature de la nuit, qui se contorsionne, pour éviter les coups, pour en fiche d'autres. Regard froid, corps tout autant éteint, automatisme du corps, au bout des phalanges. Et ça s'éclate contre, les gueules, les avenirs, le radieux et le bonheur. Ça vole en éclats comme autant d'os qu'il pourrait broyer d'une pression, s'il s'y mettait. Juste pour entendre les cris des personnes, juste pour se sentir possédé par l'animal qui se cache en lui. Cette bête qui ne se nourrit plus que de ses compères, de ces êtres encore vivants et qui tiennent sur leurs jambes sans sciller. Il avale les fiertés, en même temps que les vies.

Bois, bois, petit coucou.

Gueule de travers, qui tombe à terre. Lui debout, les yeux verts qui se confondraient presque avec le décor tant il n'y a plus d'éclats dedans. Même plus le goût du combat en lui, ce soir. Juste la haine qui fourmille dans les veines, qui se propulse un peu partout. Il a envie de briser des gens et en même temps, il n'en veut plus. Il s'ennuie, ce soir. Que des tronches mal fanées, que des visages qu'ont trop vécu. Tant de dégoût de l'humanité, ce soir. Il frappe parce qu'il n'a que ça à faire, pour toutes ces personnes qui n'ont rien d'autres à faire de mieux, que de retourner à la poussière. Bouffe, connard. Coup de pied, violent, dans le ventre. Administré sans délicatesse, à se retenir juste ce qu'il faut pour qu'il dégobille après quelques pas, plutôt que sur le coup de l'impact.

Dégueule t'tripes, bouffon. Et dégage d'ce ring 'tain.

Tocard de russe, perdu dans des contrées pas aussi froide et dure à vivre que son pays natal. Pas assez d'endurance, ici. Mais il devient suspect, le tatoué. Parce que la moitié de sa peau est visible et que dessus, pas une goutte de sueur encore, alors qu'il combat depuis plus d'une heure. Il n'y a que le sang des victimes qui vient la darder de petites piques rougeâtres, face auxquelles il doit garder son calme. N'éveille pas l'soupçons, bouffon. D'une voix morte, il indique qu'il prend un dernier adversaire et qu'il ira promener sa carne ailleurs ensuite. Regard sur la foule, sur qui voudrait se battre. Et il sort du lot, finalement, le cuirassé. Regard de l'ennuyé dessus, qui se perd dans ses battements de coeur encore calmes. Alors il hausse les épaules, l'air de dire que ça lui ira. Qu'il fera avec. Qu'au pire, il bouffera le tapis en deux deux comme les autres. Il prend ses appuis, solides, ceux qu'il a entraîné toute sa vie durant, fixant l'adversaire.

Prêt.

Qu'il attaque, le cabot d'en face. Que le coucou sache à quoi il a affaire, pour cette dernière fois. Danse fiévreuse du sang des idiots...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 90
double-compte(s) : Tierney, Rosenwald, Harker & Tokarev
crédits : moi (vava), kerrang mag (ava origine), abloodstore (signa)
MessageSujet: Re: Sad storm || Ira   Mer 12 Sep - 21:06

Besoin de bouger. Besoin de sentir quelque chose ce soir. Besoin d'être en danger de te vomir des tripes. Et c'est pas l'alcool qui va y arriver. Tu te connais. T'es qu'un stupide animal qui comprend pas le danger de mort. Qui comprend pas c'est quoi les limites de la souffrance humaine. Alors tu fermes le bar calmement et range tes affaires chez toi. Tu vérifies que ta Gamine dort à poing fermé. Cool. Au moins elle te suivra pas dans la descente aux enfers. Tu envoies un message à l'autre abruti pour l'avertir.

''J'vais taper c'soir. J'tiens plus.''


C'est ce que tu lui envoie. Au moins il sait. Il sait où te chercher demain si tu reviens pas chez toi. L’hôpital ou la zone. Tu prépares tes affaires et te bandes déjà les mains au cas où. Ce petit moment laisse le temps au vampire de te répondre.

''Pour une fois, s'il te plaît, tu pourrais au moins coucher avec quelqu'un plutôt de les amener à l’hôpital… Maintenant qu'elle est revenue… Pense y.''

Tu prends même pas la peine de répondre. Tu grognes et laisse l'objet dans ta poche. Allez c'est parti. Déambule un peu dans la ville et retrouve ton coin favoris. Tu entends déjà les cris des pauvres malheureux qui se font tabasser et ceux qui prennent les paris comme des gonzesses parce qu'ils ont trop peur d'aller eux même sur le ring. Tu grimaces et t'approches un peu du centre. On te laisse passer avec ton regard noir et ta tronche de pitbull. Et tu vois celui qui semble être l'invaincu de ce soir.

C'est toujours comme ça. Le gagnant reste au centre sauf s'il décide d'en finir. Et là tu le vois. L'espèce de zombie vivant. Tatoué de la tête au pied. Il dit tout simplement qu'un dernier combat sera parfait pour finir la soirée. Mais les gens semblent plus prêt à regarder qu'à se jeter dans la Faune. Alors tu soupires et retires ta veste que tu laisses traîner sur une chaise et t'avance un peu. Tu le vois qui te toise, comme s'il s'en foutait et prend appuis.

-Prêt.


Tu fais craquer les os de ton cou et serre les poings. Tu grimaces en sentant l'odeur qui se dégage du mec. Heureusement que tu t'entraînes tous les jours face à l'un de ses collègue.

-Ramène ton cul, sangsue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 148
double-compte(s) : Gabriel, Galileo, Oana, Will, Zacarias, Peter, Yann & Soheïl
crédits : Ava et img profil perso, signa par Exordium
MessageSujet: Re: Sad storm || Ira   Ven 21 Sep - 10:42


Le regard qui se fait plus pesant sur l'autre, dès qu'il entend le surnom. Plus sérieux et franc, aussi. Comme si soudainement, il se posait des questions et trouvait bien assez vite les questions. Coeur qui bat. Il réfléchit à sa connaissance du surnaturel et suppose bien assez vite ce qu'il peut-être.

Cabot.

Sourire en coin, avant qu'il n'entame le premier pas de danse, se promène sur la piste ensanglantée, se demandant tout de même ce qui avait pu le trahir auprès du loup-garou. Les saloperies suceuses ont une odeur particulière ? À croire que oui. Puis finalement, assez tourné autour du pot, le coucou gris se transforme en serpent et envoie un premier coup, la carrière lui qui resurgit soudainement. Sa vie entière pour ce genre d'instants. Sauf qu'il n'y a plus aucune caméra, ici-bas. Plus personne pour se souvenir de Zond. Seuls les férus peuvent encore se rappeler de ce boxer qui allait sans doute pas tarder à se reconvertir en autre chose. Sans se douter qu'il allait bientôt mourir. Littéralement. Triste fatalité que voici. En attendant, il ne s’apitoie pas sur son sort quand il est sur le ring. Il frappe, durement et vite, ne retient aucunement ses coups ni la technique, face à un autre surnaturel qu'il estime être capable d'endurer les coups. Et bingo, l'autre en face ne bronche pas, semble encaisser magnifiquement bien. Alors il va continuer, à jouer des défenses, à jouer de l'autre, tester son endurance, sa capacité à supporter les coups, en usant des esquives, en usant de ce qui allait le porter aux honneurs. Parmi les autres légendes. Les putains de légendes, mon gars. Poussière  de désillusion, pour Peter Pan, qui ne s'envola plus jamais.

Oublie ap d'respirer...

Qu'il marmonne, à un moment, sourire qui en dit long pour l'adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 90
double-compte(s) : Tierney, Rosenwald, Harker & Tokarev
crédits : moi (vava), kerrang mag (ava origine), abloodstore (signa)
MessageSujet: Re: Sad storm || Ira   Sam 22 Sep - 22:34

-Cabot.

Tu souris. Au moins vous êtes d'accord, tout est clair et vous pourriez vous donner à fond. Tu recules une patte pour recevoir le premier coup dans la figure ou dans le bide. Touché. Tu amènes ton bras gauche devant tes yeux alors que la vitesse du vampire est digne d'un vrai combattant. Le ring, il connaît. Il a les positions d'un ancien boxer, il a la rage. Tu ne bouges pas beaucoup alors qu'il te rue de coup. Tu connais. Tu encaisses. C'est toute ta vie que t'as encaisser ce genre de connerie. C'est toute ta vie que tu auras sur le corps des traces de violence. C'est toute ta vie que tes yeux bleus refléteront la rage, la colère. Il cogne fort, mais tu n'en sais cure. Tu es juste en train de réfléchir à quand tu pourras cogner à ton tour et défouler cette douleur que tu encaisses que trop bien. Stupide éponge.

-Oublie ap d'respirer…


Tu recules soudainement pour esquiver son coup et balance le tiens dans le ventre. Tu relèves la tête… sans vie. Sans émotion. Ca y est. Tu es la Bête. Le Fauve de la Faune Anglaise. Ce Monstre invaincu de Londres. Tu connais les points faible humain. Tu connais que trop bien la force vampirique. Et là tu cognes. Dans les côtes, dans le diaphragme. Et tu sais qu'il va encaisser comme toi. Et alors qu'il y a un temps de répit. Tu t'éloignes de plus belle, te redresse et fait craquer les os de ta nuque.

-Oublie pas de frapper…


Que tu lui réponds… prêt à en recevoir encore plus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 148
double-compte(s) : Gabriel, Galileo, Oana, Will, Zacarias, Peter, Yann & Soheïl
crédits : Ava et img profil perso, signa par Exordium
MessageSujet: Re: Sad storm || Ira   Lun 24 Sep - 9:13


Des échanges de coups, sans la même équité. Le vampire encaisse et là où ça devrait couper le souffle à un humain, lui ne sent que la douleur. Le reste, il le mime, fait genre qu'il est atteint, joue cette comédie qu'il se doit d'offrir au reste de la salle, reculant alors pour faire mine qu'il reprend son souffle après ce coup. Mais pour le coup, le jeu en vaut plus la chandelle, le loup-garou semble avoir l'habitude des adversaires de sa tempe et ça l'intrigue quelque peu, à la créature. À se demander ce qu'il en est, de cette foutue communauté ici-bas. Trop de surnaturel qu'il devrait penser à fuir un jour pour aller s'enterrer dans un coin où il n'y en aurait plus du tout.

Tu leur en donnes pour leur argent...

Il semble assurer le show sans s'en soucier. Et ça l'amuse un peu, Ipolitt. Alors il revient vite sur sa cible, lance des coups sans faire attention de prime abord à ceux qu'il reçoit en échange. C'est un combat sans retour en arrière, en quelque sorte. Un combat où il se sent revivre, où l'adrénaline d'autrefois semble revenir couler dans les veines. Invention du cerveau, alors qu'il fait mine d'inspirer fortement après une salve où la douleur retentit soudainement dans le corps comme une sonnette. De celle qu'on attendait, vivement. Quelques pas de côté, avant de replacer un uppercut. Depuis combien de temps ils étaient à faire ça ? Il entend, petit à petit, le coeur de l'humanoïde encore commencer à pulser trop fortement.

...

Le silence qui reste, les traits qui se tirent légèrement. Concentré sur cette mélopée qui s'échappe de l'autre. Sur ce coeur qui, semble-t-il, ne pas connaître de limite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 90
double-compte(s) : Tierney, Rosenwald, Harker & Tokarev
crédits : moi (vava), kerrang mag (ava origine), abloodstore (signa)
MessageSujet: Re: Sad storm || Ira   Lun 24 Sep - 21:59

-Tu leur donnes pour leur argent..
-M'en fous du blé…

Que tu rétorques alors que la sangsue se rapproche de plus belle, retenant ses gestes pour que le public Infidèle ne se doute de rien. Retenant ses gestes tout de même millimétrés pour te pousser à abandonner. Ou alors à rajouter encore plus de rage pour ne perdre. Possible que des chasseur traînent aussi parmi eux, ce serait con de se faire attraper ici en se battant. Certains fouillent les combats illégaux pour vous repérer. C'est plus simple. En temps normal votre force dépasse bien une dizaine d'hommes. Tu restes sur tes gardes et reçois de nouveau les coups de ton adversaire sans flancher. Puis tu te reçois une belle mandale dans la tronche qui pourrait être dangereuse, mais t'es encore debout. Tu regardes de nouveau ton adversaire alors que t’essuie le coin de tes lèvres qui pisse le sang. Tu grimaces.

-…
-…

Ton coeur doit massacrer sa cage protectrice à force de battre comme un imbécile, mais tu l'entends pas. Tu serres les poings et te lance de nouveau vers le mur qui es en face de toi. Mais ça… c'est sans savoir ce qui se passe dans ton corps. Ce que la douleur interne est en train de crier. T'as une côte cassée. Par chance, elle transperce pas ton poumon, mais un coup de plus et tu pourrais tomber sans le savoir, en étalant ta salive rougeâtre sur le sol. Parce que t'es qu'une putain de marionnette sans âme… Puis où son passé tes cachets aussi ? C'est trop tard. T'es ce qui te qualifiait le plus quand tu étais en pleine jungle Indochinoise. Un Bulldozer. Qui va donc te stopper dans ta lancée suicidaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 148
double-compte(s) : Gabriel, Galileo, Oana, Will, Zacarias, Peter, Yann & Soheïl
crédits : Ava et img profil perso, signa par Exordium
MessageSujet: Re: Sad storm || Ira   Sam 3 Nov - 10:27


Il ne s'arrête pas, le cabot. Et ça perturbe Ipolitt, plus attentif à ce qu'il se passe en interne chez l'autre que l'autre lui-même. Il hésite un peu, rebut d'Humanité qu'il est désormais, revenu à celle-ci par la force des choses. Alors il l'observe, pare le coup sans en renvoyer un autre, alors que le sang qui coure en excès dans les veines semble hurler à l'agonie. Et le coeur en fait de même, à battre si fort qu'il a l'air prêt à tomber au combat. Et il se demande, le parasite, ce qu'il doit en dire, s'il a quelque chose à en redire même. Parce que ça ne le regarde pas, après tout. Qu'il n'a rien à lui devoir, à cet autre qui ne semble pas vouloir s'arrêter là. Et le corps qui hurle à l'agonie, dans les oreilles et l'instinct du vampire. Qui finit par en grimacer, par approcher au risque de reprendre des coups dans les défenses, dans les douleurs qui se font plus vives de son côté.

Tu vas crever si on continue...

Qu'il murmure à sa portée, la gueule froncée, les tatouages semblant plus graves encore. Son regard qui parcoure le corps de l'autre, sur les zones où le sang n'afflue plus normalement, où les hématomes vont se former. Et il tente de faire le bilan de ce que ça peut bien dire, tout cela. Finalement, les prunelles reviennent se planter dans celle de la bête d'en face, alors qu'il attend le verdict, savoir ce qu'il en sera. Ça ne serait que le second qu'il tuerait en combat. Et ça ne serait qu'une fois de plus où lui restera vivant de ceux-là. Triste et foutue ironie qui ne cesse jamais de pourrir l'existence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 90
double-compte(s) : Tierney, Rosenwald, Harker & Tokarev
crédits : moi (vava), kerrang mag (ava origine), abloodstore (signa)
MessageSujet: Re: Sad storm || Ira   Sam 3 Nov - 21:00

Ton adversaire semble ailleurs soudainement. Il semble hésitant à vouloir continuer le combat et ne rend même plus les coup. Il ne fait que se défendre. Tu captes pas et tu recules de nouveau alors que les cris des spectateurs semblent si lointain. Le vampire s’approche et te murmures quelque chose. Il te murmure ces mots que tu as entendu tant de fois…

-Tu vas crever si on continue…


Alors tu te poses, tu relèves la tête. Tu regardes tes mains, tes jointures. Tu regardes ton ventre qui semble pourtant intact. Qu’est-ce qui se passe encore ? Tu soupires et regardes autour de toi, ils ne semblent pas comprendre non plus. Et tu grimaces.

-Merde…


Que tu crache comme si c’était logique, normal que tu te massacres comme ça, jusqu’à l’extrême. Parce que tu connais aucune limite. Tu recules de plus belle. Tu le toise du regard. Cette fois tu donnes la victoire ? T’aimes pas ça. Mais t’as pas envie de te reprendre une raclée par la suite avec un vampire plus sanglant encore.

Tu lèves alors les mains en guise d’abandon et recules lentement loin de ce mouvement de foule plein de rage et de sang. Et là tu cherches de ta main la source de douleur possible. Mais aucune égratignures visibles… Alors tu murmures.

-J’saigne où, bordel ?


Que tu cherches. Tu vois un peu flou aussi. T’as cogné où cette fois ? T’as cassé quoi cette fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 148
double-compte(s) : Gabriel, Galileo, Oana, Will, Zacarias, Peter, Yann & Soheïl
crédits : Ava et img profil perso, signa par Exordium
MessageSujet: Re: Sad storm || Ira   Ven 16 Nov - 3:06


Et finalement, c'était la formule magique. Ipolitt regarde l'adversaire l'éponge, se soucier un tant soi peu de lui. Et ça le surprend un peu, il faut bien l'avouer, alors qu'il fait signe aussi qu'il arrête là, le regard sur le dos du cabot, à se demander ce qu'il en est de lui. Mais au moins, le rythme du coeur se calme quelque peu, alors qu'il semble engloutir plus d'air ainsi, que la circulation reprend un peu, même si elle bute toujours par endroit. Et il l'observe chercher, alors qu'il remet son pull sans se soucier trop du reste, récupérant les dollars gagnés pour ce soir, avant de les fiche dans une poche et avancer vers Ira. Une main sur l'épaule, pour le faire tourner vers lui, pour prévenir de sa présence.

T'sens pas l'douleur ou quoi ? Qu'il marmonne, son regard allant vers la zone incréminée. Il les éloigne un peu, avant d'approcher une main. Atta... Et il touche les côtes, sent sous ses doigts les fracassées. Froncement de sourcil, l'encre qui s'agite dans le même temps, lui offre un instant d'expression avant de revenir à son indifférence générale. Tu sens rien, là ? C'cassé, l'sang circule très mal, t'vas crever à force. La créature murmure, au cas où, sait-on jamais les oreilles qui pourraient traîner dans le coin. Il retire ses mains, désignant des doigts une autre zone encore. Là aussi, ça coule plus normalement. Brièvement, il est ailleurs, avant d'inspirer facticement, pour le public qui pourrait les voir chuchoter. Un peu plus et c'passé dans l'poumon.

Il remet ses mains dans ses poches, avise l'adversaire qui n'en est plus un. Il y a cette interrogation qui se pointe, chez Ipolitt. Juste de savoir ce qu'il peut bien être de l'autre. Parce que lui ressent les coups, ressent les sensations particulières de l'après combat. Comme si ça venait d'un coup, au vu de l'adrénaline qui se retire de l'esprit, qui laisse place à la réalité. Et il se plierait presque, sous les douleurs. Mais il compte sur la résistance mentale, sur la régénération rapide. Il connaît la sienne, mais celle du loup-garou ? Aucune idée.

Va vite s'soigner ? Il penche un peu la tête sur le côté, se demandant réellement si toutes les créatures ont cette faculté. Il lui semble qui oui, mais pour ce qu'il s'intéresse à ce monde, il a comme un doute. B'soin d'aide pour t'rentrer ? Et il hausse les épaules, l'air de lui dire que c'est bien le seul geste qu'il pourrait faire, parce que mine de rien, il avait déjà fait beaucoup le russe, pour l'inconnu. Par respect pour cette lutte dont il avait apprécié les fastes. Juste un brin vexant d'être le seul à sentir la violence qui agite son propre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
messages : 90
double-compte(s) : Tierney, Rosenwald, Harker & Tokarev
crédits : moi (vava), kerrang mag (ava origine), abloodstore (signa)
MessageSujet: Re: Sad storm || Ira   Dim 25 Nov - 21:18

Tu grimaces en soupirant. Il va falloir avertir la famille et tu sens déjà les problème que va te balancer à la gueuler la sangsue. Tu sens déjà tes oreilles qui sifflent sous ses cris quelque peu… dangereux. Faut pas qu’il cri en fait. Nikolaus Rosenwald est bien la dernière personne que tu veux entendre gueuler. Vraiment. Tu essayes alors de reprendre tes esprits alors qu’une voix te sort de tes pensées. Tu tournes la tête et voit sa main sur ton épaule. Arf. Tu l’avais pas sentie.

-T'sens pas l'douleur ou quoi ?

Tu allais répondre, mais il t’éloigne des oreilles indiscrètes.

-Atta...

Tu le laisses faire et baisse le regard. Tu comprends qu’il veut vérifier lui même ce que tu es incapable de sentir. Tu lèves un peu les bras pour l’aider et attend son verdict. Le vampire fronce les sourcils. Tu crains le pire.

-Tu sens rien, là ? C'cassé, l'sang circule très mal, t'vas crever à force. Là aussi, ça coule plus normalement. Un peu plus et c'passé dans l'poumon.

Tu fronces à ton tour les sourcils avec son accent et ses mots mal machés. Comme toi des fois quand tu mélanges l’anglais et le gaélique. Quand t’es trop nerveux pour parler normalement. Tu essayes de comprendre chaque mot qu’il te balance en soupirant de plus belle. Manquait plus que ça. Des côtes fracassées par ta connerie.

-Va vite s’soigner ? B’soin d’aide pour t’rentrer ?
-Hum…

Tu soupires un peu.

-Ouais sûrement. Sinon j’vais finir par tomber.


Un massement de nuque avant de grimacer dans le silence. Tu regardes ailleurs en montrant d’un mouvement de tête le chemin de ta piaule chérie. ET puis faut répondre à sa première question.

-Et ouais.. j’sens plus la douleur d’puis qu’j’suis p’tit. Mes connes de sœurs qui m’ont balancé dans l’escalier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
messages : 148
double-compte(s) : Gabriel, Galileo, Oana, Will, Zacarias, Peter, Yann & Soheïl
crédits : Ava et img profil perso, signa par Exordium
MessageSujet: Re: Sad storm || Ira   Mer 5 Déc - 7:50


Les deux créatures semblent bien parties pour s'en aller dans une direction donnée par le lupin. Alors Ipolitt approuve d'un signe de tête et se pose à ses côtés pour lui faire lever un bras, le caler contre lui de telle sorte à ce que ses côtes puissent respirer sans être étouffée par des mouvements idiots. Des années de travail qui servent à cet instant, alors qu'ils entament le pas et que le vampire grimace face à l'aveu. 'Tain, elles étaient sévères t'soeurs. Il n'y avait pas qu'eux qui étaient amochés finalement. J'espère au moins qu'l'punition était à la hauteur. Parce que la douleur, quelque part, c'est quelque chose d'appréciable pour Ipolitt. Qui le fait se sentir vivant, trop souvent encore. Et malgré tout ce qu'il pourra en dire, il serait perdu sans elle. T'manques souvent de caner comme là ? Qu'il lui demande, un brin de taquinerie sur l'instant alors qu'ils marchent, le vampire prenant le plus gros du poids de l'autre pour éviter aux jambes de ne plus savoir le faire d'elles-mêmes.

Ipolitt qui est tout à réfléchir, pendant quelques instants, avant de lorgner un peu sur la trogne d'à côté. On s'donne nos blazes ou on en reste à "ceux qui se sont mis sur la gueule pour l'plaisir" ? Sourire encore en coin, avant de ricaner finalement face à cette insouciance qui est la sienne, malgré le contexte. Comment t'as su, au fait, pour m'condition ? La curiosité qui se fait sentir, savoir ce qui pourrait le trahir autre que pour des vampires avec ce coeur absent et les veines qui n'ont pas la même flûte enchantée que les vivants pour rythme. Questionnement réel donc, le premier qui soit un tant soit peu sérieux par rapport à ce qu'il a pu montrer jusqu'à présent. Perso j'suis allé au pif'o'mètre. Aucune honte de l'avouer alors que ça le fait se marrer un peu, tant c'est ridicule après coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sad storm || Ira   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sad storm || Ira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» opération désert storm
» DOCUMENTS GUERRE DU GOLF (DESERT STORM)
» Archiviste Storm Eagle
» Ororo Munroe (Storm) [terminée]
» Des caissons Storm ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: BLACKWATER FALLS :: residential area :: zone industrielle-