AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
n'oubliez pas que les humains, les fantômes et les polymorphes ont besoin d'amour, eux aussi.
nous sommes présentement en mai 2017. le printemps est doux et ensoleillé
n'hésitez pas à aller vous inscrire aux nouvelles missions juste ici

Partagez | .
 

 – shadow preachers (baz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
vampire ○ kill of the night
○ messages : 37
○ double-compte(s) : not yet.
○ crédits : avatar (mine) – gifs (tumblr) – citation (she wants revenge).
MessageSujet: – shadow preachers (baz)   Jeu 8 Juin - 17:49


basilio cesare lucchese
I long for that feeling to not feel at all
○ âge › figé pour l'éternité dans ta vingt-neuvième année, tu n'es pourtant pas loin de ta cinq cent soixante-huitième bougie. ○ date et lieu de naissance › en 1449, dans la magnifique ville de Florence, en Italie. ○ profession › tu n'en as pas - tu n'en as plus. tu vis sans mal sur tout ce que tu as amassé en tant d'années d'existence et si un jour le besoin d'argent se fait sentir, tu n'auras aucun scrupule à retomber dans tes vieux travers pour renflouer les caisses. ○ situation amoureuse › inexistante, tu te satisfais des corps et tu craches sur la beauté des sentiments. l'amour, c'est un concept lointain à tes yeux, quelque chose qui ne te concerne pas, vu ta condition d'immortel. ○ orientation sexuelle › en plus de cinq cent ans d'existence, tu t'es découvert une attirance pour le genre humain dans sa globalité, homme, femme, peu importe tant que tu prends ton plaisir. ○ situation financière › des comptes cachés ici et là, beaucoup trop d'argent sale, des billets gorgés de sang. tu n'es certainement pas à plaindre, même si tout cela n'est certainement pas le fruit d'un travail honnête. tu as toujours vécu dans l'excès, le luxe et le faste. ○ groupe › bad compagny, tu es un des cousins de dracula. ○ avatar › finn wittrock. ○ crédit › dandymottahs (c)tumblr.
(01) les sept péchés capitaux gravés dans les chairs, tu es tout ce qu'il y a de plus exécrable dans ce bas monde. un voile immonde de cruauté pour couvrir l'homme que tu aurais pu être, dans une autre vie, pour tuer toute once de lumière qui pourrait percer au cœur de ces ténèbres qui t'engloutissent.  (02) tu es cynique, sarcastique, volontiers méchant, agaçant, borné et lâche sur les bords. c'est ta peau avant celle des autres depuis très longtemps maintenant, ta survie avant la leur ; tu n'as rien d'un héros, de toute façon. (03) la vie est longue, la vie t'ennuie. un demi-millénaire essuyé, les jours qui rallongent, les nuits qui se ressemblent. tu n'arrives plus à t'émerveiller de quoi que ce soit et parfois, les pensées sont sombres, parfois, tu songes à mettre un point final à ton histoire déjà bien trop longue. mais tu n'en as jamais trouvé le courage, la vraie mort te terrifiant plus que tout au monde. (04) tu ne cherches pas à te faire apprécier des autres, au contraire. qu'on te déteste t'arrange, au moins, tu n'as pas besoin de faire semblant de t'attacher en retour. s'attacher, ça finit toujours par faire mal et de ça non plus, tu n'en veux plus. (05) tu es excessif baz, tu cours après le danger, après ce qu'il te fait ressentir. tu as besoin de tout ça, d'essayer de te défoncer, de rouler trop vite, de fréquenter les mauvaises personnes la nuit. t'es loin d'être un type fréquentable basilio. (06) tu sais faire bien des choses de tes mains, à part tuer. vivre aussi longtemps, ça t'a rendu assez curieux, suffisamment pour te pencher sur de nombreux domaines divers, plus ou moins utiles. (07) la vie est plate, parsemée de petits rituels auxquels tu échappes rarement. tu aimes passer du temps au cinéma pour voir de vieux films, traîner dans des bars douteux pour écouter du jazz, dormir la nuit sur le toit des immeubles. (08) tu as la réplique facile et la langue bien pendue, ce qui te vaut de nombreux ennuis. tu n'es pas de ceux qui courbent l'échine ou font le dos rond en attendant que la douleur passe, bien au contraire. tu aimes provoquer, tu aimes faire mal, tu aimes ces petits jeux malsains pour lesquels tu as risqué ton existence plus d'une fois. (09) aussi étonnant que ça puisse paraître, tu n'as qu'une parole. quand tu as une dette envers quelqu'un - ce qui arrive très rarement - tu ne l'oublies pas. à vrai dire, tu ne supportes pas devoir quelque chose aux autres. en revanche, tu aimes que les autres aient une dette envers toi, ça te permet de garder le contrôle, d'avoir toujours une longueur d'avance. (10) tu as eu plusieurs professions, pendant tous ces siècles à errer dans le monde, uniquement des jobs qui pouvaient coller à ta véritable nature. tu n'as pour autant jamais vraiment travaillé par passion, juste pour passer le temps ou remplir les comptes. tes derniers efforts remontent au début du vingtième siècle, avant que tu te laisses happer par la prohibition et ses excès qui t'ont assuré une vie confortable. (11) tu as peur des femmes et des hommes. peur d'aimer et de t'attacher un peu trop fort. peur de souffrir, encore. qu'il s'agisse de l'amour qu'ont deux amants l'un pour l'autre ou de quelque chose de bien plus platonique, tu fuis tout cela, pour ne plus souffrir comme tu as souffert en perdant Emma. (12) il n'y a que deux choses que tu crains réellement dans ce monde : la mort et magdalena. l'idée de la première te paralyse et tu redoutes sérieusement de croiser la seconde à nouveau, surtout après ce que tu as fait à saint-cloud, en les abandonnant à leur sort. (13) à chaque jour qui passe, tu te cherches une nouvelle raison d'exister, un motif pour continuer le chemin. il peut s'agir d'un tableau dans un musée, d'une mélodie entêtante dans les couloirs du théâtre. ou bien d'une personne, d'un simple sourire qui ne t'était sans doute pas adressé.
○ comment vis-tu ton quotidien à blackwater falls ? › Tu n'es pas vraiment venu ici par choix à la base. Mais tu t'es épris de cette petite ville, de ce lieu hors du temps et du monde qui se révèle plus intéressant que ce que tu pensais. Les rues t'intriguent, ceux que tu peux y croiser encore plus. Tu n'es pas à l'abris de rencontrer des âmes égarées qui ont un jour appartenu à ta vie et cela t'amuse. De toute façon, tu es fatigué de vivre, fatiguer de fuir, de voyager. D'une manière ou d'une autre, tu sais que ton existence se terminera ici, sous les étoiles de blackwater falls.
○ 1449 › naissance à Florence en Italie, dans un contexte politique compliqué. Ta famille fait partie des hauts de ce monde, fréquentent de trop près ceux qu'on appelle Médicis. Enfant chéri que tu es, tu t'élèves dans ce milieu en brillant pour ton insolence, à défaut d'égaler l'intellect de ton frère aîné. Tu passes ton temps à courir les filles, à faire ta loi et t'amuser de tout ce que cette vie peut bien t'offrir. Ton père n'approuve pas mais se console dans l'idée qu'éventuellement, un jour, tu finiras par te calmer. ○ 1477 › elle est belle et au milieu de la foule, il n'y a qu'elle à tes yeux. Le regard qu'elle t'adresse est violent, il t'assomme et fait bondir ton coeur un peu trop fort. Tu le sens pourtant, c'est comme une drôle de sensation qui te tord les tripes ; tu devrais fuir, mais tu es comme un animal pris dans les phares d'une voiture : tu restes immobile alors qu'elle s'approche. Elle vient pour mieux repartir, elle t'ensorcelle à chaque syllabe qui tombe de sa langue de vipère. Magdalena est son prénom, celui qui rythmera les jours à venir, qui teintera tes pensées et tes nuits de beaucoup trop de passion. Tu tombes pour elle et ses yeux de biche, elle et sa beauté fragile, ses lèvres gorgées d'innocence à chaque fois qu'elle sourit. Pourtant, Magdalena, c'est un prédateur, un des plus terribles qui soient. ○ 1478 › une longue année à te perdre dans ses bras, à chercher sa présence à chaque heure, chaque minute, à en devenir fou lorsqu'elle se fait trop distante. Elle te parle de sa réelle nature, elle te montre les parts les plus sombres de son âme et tu embrasses sa seconde nature avec naïveté. Le palpitant s'éprend lentement du monstre et au fil des semaines, des mois, elle montre un autre visage encore. Moins doux, plus exigeant. Elle aime te voir te traîner à ses pieds, Magdalena. L'amour destructeur, celui qui flingue tout de l'intérieur. Tu oublies tout le reste, toutes les autres pour elle. Parfois elle en joue, Magda. Elle se rapproche trop des autres hommes, juste pour te rendre jaloux, juste pour te pousser à être violent. Ta famille s'inquiète un temps, même si tu leur garantis sans cesse que tu es heureux. Mais ce n'est pas suffisant pour ta petite sœur, ta chère et tendre Claudia qui est terrorisée à l'idée de perdre son frère. Un jour, Claudia voit qu'elle chose qu'elle n'aurait pas dû voir ; les traits monstrueux de Magdalena lorsqu'elle mord dans la chair tendre de ton cou. Ta jeune sœur prend peur et dans toute son insouciance, prépare un plan censé causer la perte du démon dont tu t'es épris. Un repas, un peu de poison dans une coupe destinée à Magdalena ; tu es pourtant le seul qui s'effondrera ce soir, l'arsenic dans les veines. ○ 1478² › ils te croient mort, toi, l'enfant chéri, emporté par une maladie foudroyante. Ils n'ont pas conscience que la boîte qu'ils mettent en terre est vide, mais au moins leur esprit est apaisé alors que tu assistes à tes propres funérailles, caché derrière un mausolée. Ils te pleurent et ils s’étreignent, Claudia est la raison de ta perte, elle le sait. Magdalena tire ton bras et t'entraîne dans l'ombre ; un autre monde t'attend, le monstre est né. ○ 1780 › Versailles la belle, Versailles et ses excès. Magdalena te fait découvrir le reste de l'Europe pendant de longues décennies. Vous vous arrêtez ici et là sans jamais réellement vous attacher. Finalement la France vous plaît, la cour vous amuse, même si c'est un jeu dangereux pour des créatures comme vous. Tu te plais dans cette nouvelle existence, tu as oublié les tiens, tu as oublié la chair de ta chair, le sang de ton sang. Tu n'es plus que le monstre qu'elle a façonné, Baz. Sa créature, sa chose. Mais tu parviens de moins en moins à te plier à ses désirs, tu te fais plus farouche, tu t'intéresses aux autres et cela, ça ne lui plaît pas. Tu courtises, tu la rends jalouse et parfois, elle en devient violente. Les disputes s'accumulent, vous ne vous supportez plus et pourtant, vous restez liés comme deux amants maudits. ○ 1788 › contexte politique compliqué, la cour te lasse, Magdalena aussi. Un jour, tu ne supportes plus ses crises et tu décides de t'éloigner. Quand tu te décides enfin à revenir vers elle, tu ne trouves rien sauf vos appartements saccagés. Des chasseurs ? Un mauvais coup de sa part ? Le monde vacille, la France court vers une révolution qui pourrait bien avoir raison de toi. Lâche, tu prends la fuite, te réfugiant dans la campagne. ○ 1824 › la campagne française était belle, mais tu t'es lassé. Te voilà de retour à tes racines, à cette Florence qui ravive un peu ton cœur de mort. Les paysages ont changé, tu te perds dans les rues de ton enfance. Tu pleures, Baz. Tu pleures de cette solitude qui t'étreint l'âme. Tu pleures pour la beauté du spectacle. Tu pleures de te rendre compte de tout ce que tu as perdu, en suivant Magdalena, en écoutant ses promesses vicieuses. Par curiosité, tu cherches les tiens, les Lucchese. Tu apprends que ta sœur a eu des enfants, tout comme ton frère, que la famille n'est pas éteinte. C'est ainsi que tu retrouves une des lointaines descendantes de Claudia. Emma, c'est ainsi qu'elle s'appelle. Votre rencontre part d'un malentendu, tu finis par te faire passer pour un cousin, incapable de lui révéler ta véritable nature par peur de la faire fuir. Vous vous entendez bien. Emma est curieuse. Elle est amoureuse de la vie et du monde. Emma est naïve est rêveuse et pourtant, tellement plus forte que toi. Alors que tu sembles toucher le fond, elle te redonne le goût à la vie. Elle rééduque tes sens, t'apprend à voir les couleurs à nouveau, à entendre les sons. Emma, de son jeune âge, elle a des rêves plein la tête, malgré ce que sa famille en dit. Alors un jour, quand en riant elle t'annonce qu'elle part faire le tour du monde, toi tu prends ça sérieusement et tu demandes à partir avec elle. Quelques jours plus tard, toutes les routes s'ouvrent à vous. ○ 1838 › Emma est intelligente. Elle s'est très vite questionnée sur tes drôles d'habitudes ; cette curieuse allergie au soleil, tes moments s'absence pour trouvé du sang. Quelques semaines à peine après le début de votre périple, tu as fini par lui dire la vérité. Tu pensais qu'elle allait fuir, elle n'en a rien fait. Elle a bu tes paroles et elle a souri, Emma. Elle a trouvé la beauté au creux de toute ta laideur, et elle a fait avec. Bien des années se sont écoulées depuis et vous voilà sur les toits du monde, dans les recoins paisibles du Japon. La nuit ici est magnifique, plus qu'ailleurs encore. Emma se prend d'amour pour ce pays aussi - comme pour tous les précédents, à vrai dire. Mais Emma, elle tombe malade. Elle tousse et un jour, elle crache du sang. Elle cache ses larmes, Emma, elle dissimule sa peine pour ne pas te faire peur. Elle trébuche et elle se fatigue vite, vous trouvez refuge dans un village de campagne et un soir, elle s'endort dans tes bras, pour ne plus jamais se réveiller. ○ 1841 › Tu lui avais fait cette promesse, à Emma : boucler votre tour du monde.  Visiter le dernier continent, les derniers pays de long, en large, en travers. Tu quittes le japon avec tes maigres bagages, après un dernier adieu à la dernière demeure de cette lointaine nièce, tu t'arranges pour débarquer sur le continent américain. C'est encore un autre mode de vie, un autre monde que tu découvres jour après jour, jusqu'à t'installer dans une petite ville de campagne. Tu t'enfermes dans la solitude et le calme, tu te fais associable et tu vis des livres que tu peux lire. Les bibliothèques se remplissent, autant que ta petite tête brune que tu instruis. Tu apprends la vie dans l'encre des bouquins, à défaut de sortir et de l'observer faire son oeuvre sur les êtres humains. Tu t'isoles et tu essayes d'avancer, malgré la peine qui étreint encore et toujours la palpitant. Emma te manque, il te faut pourtant aller de l'avant, pas vrai ?○ 1926 › cette vie trop sage ne te suffit plus. Tu te rapproches peu à peu des grandes villes, tu retombes dans tes anciens travers et l'époque s'y prête ; les roaring twenties et la prohibition resteront sans doute dans les meilleures périodes de ta longue existence. Tu sors de l'ombre, tu prends des risques, tu te frottes aux grands malfrats jusqu'à en devenir un. Construire un empire de sang et de terreur, c'est un jeu plutôt facile pour toi, tu en viens même à te dégoûter parfois, quand tu te demandes ce qu'Emma en penserait. Emma serait triste, Emma te détesterait sans doute. Mais faire peur, jouer à ces jeux dangereux, c'est tout ce qui te reste, tout ce qui te raccroche à un semblant d'existence. ○ 1933 › fin de la prohibition, de nombreux mafieux sont enfermés et l'étau se referme autour de toi. Comme toujours, tu ne préviens personne, tu prends juste la fuite et du jour au lendemain, il ne reste plus rien de toi à Chicago. Tu t'arrêtes en France, tu dévies par nostalgie du côté de Saint-Cloud et c'est dans les environs que tu la retrouves. Magdalena. Tu pourrais fuir, l'ignorer, juste passer à côté. Mais tu t'avances, tu as besoin de ça, de te brûler à son contact, malgré la haine qui te vrille les tripes. Elle n'en dit rien, mais elle est heureuse de voir le petit chien ramper à ses pieds à nouveau. Tu fais la connaissance de son petit groupe, de cette famille qu'elle a pu construire autour d'elle. Pendant un instant, tu te dis que c'est peut-être cela, dont tu as besoin. Une famille. Des amis. Quelqu'un sur qui compter. Alors tu décides de rester, pour le meilleur mais surtout pour le pire. ○ 1942 › vivre sous l'occupation est presque une partie de plaisir pour toi, quand tu dois déjà vivre avec Magdalena et ses sbires. Tu les supportes de moins en moins et pourtant, c'est le seul remède contre la solitude qui menace de te tuer. Un jour pourtant, les chasseurs se rapprochent et tombent sur votre repère. Tu n'as pas autant de scrupule que la dernière fois, tu les laisses tous derrière toi sans te soucier de ce qu'ils vont devenir. Tu ne prends même pas la peine de prévenir Magdalena et les siens de ce qui va se passer. Ta peau avant celle des autres, à nouveau. ○ 1997 ›  Tu savais que ça allait finir par arriver, qu'il allait t'appeler pour que tu payes ta dette. Quitter l'Italie ne t'enchante pas vraiment, le continent américain ne te manque pas plus que ça. C'est de mauvaise grâce que tu débarques à Blackwater Falls, ville qui ne t'attire pas. Pourtant tu es là pour lui, pour Amenadiel. Là pour payer ta dette et quand c'est chose faite, tu n'as plus envie de partir. Ces lieux étranges, ils t'appellent à rester, à plonger tes racines dans ses terres souillées de sang. Tu t'installes rapidement, tu te prends à apprécier cette petite ville plus que de raison. C'est décidé, c'est ici que tu vas exister jusqu'à ce que la mort t'accueille en son royaume. Dans quelques années, mois, semaines, heures ; qui sait quand est-ce que tu trouveras le cran pour te tuer.
fiche (c) blue walrus
  beyond the veil :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
○ messages : 37
○ double-compte(s) : not yet.
○ crédits : avatar (mine) – gifs (tumblr) – citation (she wants revenge).
MessageSujet: Re: – shadow preachers (baz)   Jeu 8 Juin - 17:49

partie histoire à supprimer finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
○ messages : 2978
○ double-compte(s) : tadhgán, sylvia, ichabod, carson, dex.
○ crédits : avatar (c) hallows. – signature (c) johnny cash, myself.
MessageSujet: Re: – shadow preachers (baz)   Jeu 8 Juin - 18:55


T'ES SI BEEEEEEEEEEEELLE. et son pseudo qui tue tout, et ce choix de vava.

je suis tellement contente que tu aies craqué, sérieux. j'ai tellement hâte d'en savoir plus sur le petit baz, qu'on puisse se trouver plein de liens et tout.

bienvenue dans le coin, en tout cas. merci pour les beaux compliments, ça fait tellement plaisir. bon courage pour la rédaction de ta fiche, et si tu as besoin de quoi que ce soit, surtout n'hésite pas. I love you

_________________

I wear this crown of thorns, Upon my liar's chair, Full of broken thoughts I cannot repair. Beneath the stains of time, The feelings disappear. You are someone else, I am still right here. ⚭ ⚭ ⚭
keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
hunter ○ ultraviolence
— administratrice —
○ messages : 1645
○ double-compte(s) : riley et blair.
○ crédits : blue walrus (avatar), hallows (signature), kaleo (lyrics).
MessageSujet: Re: – shadow preachers (baz)   Jeu 8 Juin - 19:32

hannnnn finn j'adore ce dude, il était tellement légendaire dans AHS
et puis ce pseudo bref, que de beauté I love you I love you

bienvenue sur RH bon courage pour ta fiche si tu as besoin tu sais où nous trouver et oui, merci beaucoup pour les compliments c'est super gentil

_________________
i have waited, i have waited. takes it's toll, my foolish pride, how long before I see the light? i have waited, i have waited for you to lay me down.
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: – shadow preachers (baz)   Jeu 8 Juin - 20:02

genre j'ai dû te teaser longtemps avant que tu cèdes à mon charme légendaire.
love tu sais déjà tout ce que je pense de tes choix merveilleux, j'aime quand tu me suis dans mes folies.
j'te love, j'ai hâte qu'on se fasse des feels avec ce duo de la mort (), bonne chance pour ta fiche my love.

( )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: – shadow preachers (baz)   Ven 9 Juin - 4:16

Je ferais taire ton insolence, sale chauve-souris

*repart en sautillant*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: – shadow preachers (baz)   Ven 9 Juin - 4:53

CE VAVA !!!
Je vais exiger un lien !!
Bienvenue à toi et bon courage pour la rédaction de la fichette I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
vampire ○ kill of the night
○ messages : 37
○ double-compte(s) : not yet.
○ crédits : avatar (mine) – gifs (tumblr) – citation (she wants revenge).
MessageSujet: Re: – shadow preachers (baz)   Sam 10 Juin - 16:00

Wow mais quel accueil
Merci beaucoup à tous pour vos petits mots, vous êtes des amours. J'espère que le petit baz sera à la hauteur de vos attentes du coup.
Lena, on va adorer se détester, t'inquiète. merci de m'avoir fait craquer pour cette petite perle love.
Amy, vade retro satanas.
Dimitri, je suis ravie que finn plaise autant ! Ce sera avec plaisir en tout cas pour le lien ! I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
— administratrice —
○ messages : 3175
○ double-compte(s) : lenny et blair.
○ crédits : blue walrus (avatar), hallows (signature), bastille (lyrics).
MessageSujet: Re: – shadow preachers (baz)   Ven 23 Juin - 17:05

coucou toi I love you cela fait deux semaines que tu as posté ta fiche aurais-tu besoin d'un délai ? I love you
si tu ne nous donnes pas de nouvelles, dans une semaine ta fiche sera archivée et ton compte supprimé.

_________________

things we lost to the flame, things we'll never see again, all that we've amassed sits before us, shattered into ash. //
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
○ messages : 37
○ double-compte(s) : not yet.
○ crédits : avatar (mine) – gifs (tumblr) – citation (she wants revenge).
MessageSujet: Re: – shadow preachers (baz)   Mar 27 Juin - 15:35

hey hey I love you désolé de ne toujours pas avoir fini ma fiche, je suis un peu débordée dernièrement avec le boulot.
j'aimerais bien un petit délai oui si c'est possible, j'essaye de finir ça rapidement !
(encore désolé du temps que ça prend. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
paranormal ○ walk the line
— administratrice —
○ messages : 3175
○ double-compte(s) : lenny et blair.
○ crédits : blue walrus (avatar), hallows (signature), bastille (lyrics).
MessageSujet: Re: – shadow preachers (baz)   Mar 27 Juin - 20:14

pas de problème, tu as une semaine de plus pour terminer tout ça I love you bon courage avec le boulot :cute:

_________________

things we lost to the flame, things we'll never see again, all that we've amassed sits before us, shattered into ash. //
click here :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
○ messages : 37
○ double-compte(s) : not yet.
○ crédits : avatar (mine) – gifs (tumblr) – citation (she wants revenge).
MessageSujet: Re: – shadow preachers (baz)   Mar 4 Juil - 11:45

Merci beaucoup ! I love you
Il ne me reste vraiment plus grand chose à faire, ce sera bouclé mercredi soir/jeudi normalement. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
○ messages : 2978
○ double-compte(s) : tadhgán, sylvia, ichabod, carson, dex.
○ crédits : avatar (c) hallows. – signature (c) johnny cash, myself.
MessageSujet: Re: – shadow preachers (baz)   Mar 4 Juil - 12:14

parfait. on te donne une extension de ton petit délai jusque là. bon courage. I love you

edit. oups j'avais pas vu tes messages sur Skype. pas de soucis, on t'étend pareil ton délai jusqu'à ce week-end, comme ça t'es safe. I love you

_________________

I wear this crown of thorns, Upon my liar's chair, Full of broken thoughts I cannot repair. Beneath the stains of time, The feelings disappear. You are someone else, I am still right here. ⚭ ⚭ ⚭
keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
○ messages : 37
○ double-compte(s) : not yet.
○ crédits : avatar (mine) – gifs (tumblr) – citation (she wants revenge).
MessageSujet: Re: – shadow preachers (baz)   Sam 8 Juil - 10:23

voilà j'en ai enfin fini, amen. bon désolé, c'est pas fameux fameux, puis du coup j'ai zappé l'histoire, j'espère que ça ne dérange pas.
en tout cas encore merci de votre patience les filles, et encore désolé du temps que ça a pris ! I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
human ○ drink the water
— administratrice —
○ messages : 2978
○ double-compte(s) : tadhgán, sylvia, ichabod, carson, dex.
○ crédits : avatar (c) hallows. – signature (c) johnny cash, myself.
MessageSujet: Re: – shadow preachers (baz)   Sam 8 Juil - 10:42

fiouuuuuu, ta fiche, ton personnage, touuuuut. juste, toi, quoi. c'est tellement parfait, j'aime tellement ton histoire sérieux, Baz est tellement cool. je te valide avec joie, réserve-moi plein de liens. bon jeu dans le coin, have fun avec ton petit. heart: I love you

congratulations !
Oh yeah, ça y est, te voilà validé ! Maintenant que t'as ta couleur et ton groupe, les choses sérieuses peuvent enfin commencer.

Pour commencer, on te suggère fortement d'aller jeter un oeil au registre des avatars, pour être bien sûr qu'on n'aurait pas oublié de le recenser en même temps que de te valider. Après ça, n'hésite pas à visiter toutes les rubriques ci-dessous, histoire de te familiariser avec le forum, et d'intégrer ton personnage au jeu. Et enfin, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'oublie surtout pas que Riley et Eli te sont entièrement dévouées (ou presque), et que leurs boîtes MP sont grandes ouvertes ! I love you

Sur ce, on te souhaite un excellent jeu sur RAISE HELL.
(c) blue walrus

_________________

I wear this crown of thorns, Upon my liar's chair, Full of broken thoughts I cannot repair. Beneath the stains of time, The feelings disappear. You are someone else, I am still right here. ⚭ ⚭ ⚭
keur keur :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
vampire ○ kill of the night
○ messages : 37
○ double-compte(s) : not yet.
○ crédits : avatar (mine) – gifs (tumblr) – citation (she wants revenge).
MessageSujet: Re: – shadow preachers (baz)   Sam 8 Juil - 10:50

moh, merci beaucoup à toi, je suis ravie que baz te plaise !
et avec plaisir pour les liens, je te garde toutes les places que tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: – shadow preachers (baz)   

Revenir en haut Aller en bas
 

– shadow preachers (baz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shadow Night
» Fast-Shadow [Panda Air level 6X d'Otomaï]
» [tournoi] la tour army of shadow
» Shadow Hunter
» Le collector de Castlevania : Lords of Shadow à la fin du mois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≡ RAISE HELL. :: GESTION :: death will have your eyes :: fiches validées-